Les 15 meilleures questions et réponses pour les entretiens avec les chargés de clientèle

Dernière mise à jour le 5 janvier 2021 à 06:48 am

Le responsable de compte est chargé de conserver les comptes existants, de fournir un excellent service à la clientèle aux délégués de l’entreprise cliente.

La deuxième responsabilité principale de cette personne importante dans les secteurs de la vente, du marketing, de l’informatique et de la finance(qui peut devenir un rôle principal, surtout si nous parlons de chargés de clientèle travaillant pour des sociétés de courtage ou des agences de marketing) est l’acquisition de nouveaux clients.

Êtes-vous prêt à convaincre les responsables du recrutement que vous avez les compétences et le courage de vous acquitter de vos fonctions ?

A la limite de la vente et du service à la clientèle

Ayant à faire à la fois avec le service à la clientèle et la vente, le poste de chargé de clientèle est un poste formidable, et vous pouvez gagner beaucoup, et apprendre beaucoup tout en ayant ce travail.

Mais il faut être bon dans ce domaine, il faut du courage, et avant tout, il faut réussir un entretien. Alors, comment réussir ? Sur quoi les enquêteurs vont-ils se renseigner ? Comment vont-ils vous tester ?

Les examinateurs utiliseront principalement des questions comportementales et situationnelles, afin d’évaluer comment vous agiriez dans diverses situations professionnelles.

Ils vous poseront également quelques questions personnelles, afin de comprendre votre motivation, votre attitude à l’égard du poste et, en gros, qui vous êtes en tant que personne, si vous vous adaptez à leur lieu et à leur environnement de travail.

Enfin, il se peut que l’on vous demande de démontrer vos compétences en matière de service à la clientèle et de vente dans un jeu de rôle – en simulant un appel à un client. Jetons un coup d’œil aux questions dès maintenant !

Pourquoi postulez-vous à un emploi de chargé de clientèle ?

Le plus important est de montrer une idée réaliste du poste. Ce n’est pas un travail facile, mais vous pouvez gagner beaucoup d’ argent si vous y excellez.

Vous ne trouverez guère d’autre emploi, du moins un emploi accessible sans diplôme, qui offre de telles possibilités de gains. Vous en êtes conscient, et comme l’argent vous motive, vous n’avez pas réfléchi à deux fois avant de décider de votre prochaine orientation professionnelle.

Vous pouvez également mettre en avant vos excellentes compétences en communication (ou en vente) et dire que vous avez les bonnes prédispositions pour générer un volume de ventes décent chaque mois pour votre employeur.

Vous pensez tout simplement avoir ce qu’il faut pour devenir un grand vendeur. Dans ces conditions, pourquoi postuler à un autre emploi ?

Les intervieweurs doivent entendre de l’enthousiasme dans votre voix. Ils doivent avoir le sentiment que vous voulez vraiment ce poste, que vous êtes certain de votre choix.

Comment imaginez-vous une journée typique dans cet emploi ?

Cela dépend vraiment de votre lieu de travail. Parce que parfois, vous passerez beaucoup de temps à faire des études de marché, à trouver de nouvelles pistes, tandis que dans d’autres entreprises, quelqu’un d’autre générera les pistes, ou même les réchauffera pour vous.

Et tandis que dans certaines ventes à prix élevé, vous passerez des jours en réunion (ou éventuellement à jouer au golf avec les prospects), dans d’autres secteurs, vous passerez 6 heures par jour au téléphone. Ou 12 heures.

Vous pouvez être intéressé :

Lisez attentivement la description du poste, mais avec un grain de sel. Les entreprises ne publieront toujours que la moitié de la vérité, afin d’attirer davantage de candidats.

Donc, si vous voyez des appels ou des appels à froid dans la description du poste (même tout à la fin de la liste des tâches), vous pouvez parier que cela fera partie de votre pain quotidien dans ce poste.

D’une manière ou d’une autre, vous devez faire preuve d’une approche proactive du travail. Vous ne gâcherez rien en disant que vous vous imaginez passer vos journées au téléphone, ou en réunion, à essayer d’identifier de nouvelles opportunités commerciales et de les transformer en contrats.

Décrivez une situation où vous étiez sous pression au travail. Comment avez-vous géré cette situation ?

Vous devez leur montrer (idéalement en vous appuyant sur un exemple du passé) que vous pouvez gérer la pression, qu’elle ne vous affecte pas négativement dans votre travail.

Plus vous donnerez de détails dans votre réponse, plus vous aurez l’air digne de confiance.

Vous pouvez même inventer quelque chose, ou parler d’une situation vécue à l’école, s’il s’agit de votre première candidature. N’oubliez pas que c’est votre attitude qui compte, et non la situation particulière dont vous allez parler.

La vérité est que ce travail est stressant, comme la plupart des autres emplois de vente. Vous aurez des objectifs à atteindre, et vous passerez beaucoup de temps sur un appel, ce qui n’est facile pour personne. Cependant, si vous le faites bien, si vous gérez vos tâches et la pression, la récompense peut être très douce…

Imaginez qu’un client vous appelle. Il vous dit qu’il a trouvé un nouveau fournisseur et qu’il ne veut plus coopérer avec nous. Que ferez-vous ?

Vous pouvez vous attendre à ce qu’au moins quelques questions portent sur des problèmes et des situations réels du travail. Nous les appelons des questions situationnelles ou comportementales.

Dans ce cas, vous devez garantir aux examinateurs que vous ferez de votre mieux pour conserver le client.
Vous pouvez suggérer de faire une meilleure offre, ou au moins d’égaler l’offre de leur nouveau fournisseur
.

Et si rien ne fonctionne, vous essayerez au moins de comprendre pourquoi il a cherché un nouveau fournisseur (ou a décidé pour lui, si le fournisseur l’a approché), et vous prendrez des mesures pour vous assurer que cela ne se reproduira pas avec d’autres clients.

Conseil spécial: Savoir répondre à une question et trouver une réponse unique et géniale le jour J sont deux choses différentes. Des choses très différentes. Si vous voulez rationaliser votre préparation à l’entretien et avoir une excellente réponse prête pour chaque question à laquelle vous pourriez être confronté lors de votre entretien avec un chargé de clientèle, jetez un coup d’œil à l’eBook que j’ai écrit pour vous, le Guide de l’entretien avec un chargé de clientèle. Des réponses multiples et de qualité aux 25 questions d’entretien les plus courantes pour les chargés de clientèle (y compris le redoutable jeu de rôle) vous aideront à vous démarquer dans cet entretien compétitif. Merci de l’avoir consulté !

Décrivez une fois où vous avez réussi à atteindre un objectif alors que les chances étaient contre vous.

Votre attitude compte plus que la situation particulière que vous racontez. Vous avez peut-être participé à une course et gagné, ou votre équipe de football était largement favorite dans un tournoi local, mais vous avez tout de même réussi à atteindre la finale – parce que vous avez fait de gros efforts, que vous avez mis tout votre cœur sur le terrain et que l’esprit d’équipe de votre équipe a fait la différence.

Ou bien vous avez dû affronter un examen difficile à l’école. Vous avez eu peu de temps pour vous préparer à l’examen, et vous avez eu beaucoup de mal avec le sujet. Mais d’une manière ou d’une autre, vous avez réussi à faire des heures supplémentaires et à passer des nuits blanches, et finalement vous avez réussi, haut la main.

Il est évident qu’un exemple tiré de la vente est le meilleur choix, par exemple lorsque vous avez réussi à atteindre un objectif de vente difficile malgré un départ lent. Cependant, vous pouvez démontrer cette attitude « never-say-die » dans n’importe quelle situation de votre vie…

Jeu de rôle dans l’entretien

Le jeu de rôle est devenu très populaire récemment, surtout aux États-Unis.

Les interviewers joueront le rôle d’un client, et vous celui d’un chargé de clientèle.

Votre tâche consistera soit à leur vendre quelque chose, soit à traiter leur plainte ou leur demande.

L’exercice nous aide à comprendre votre degré de préparation pour le poste. C’est le meilleur moyen d’évaluer vos compétences en matière de service à la clientèle, de communication et de vente.

Comment réussir ce jeu de rôle particulier ?

Ce n’est pas si facile. Vous devez absolument poser beaucoup de questions au « client », essayer de lui expliquer les avantages qu’il retirera de sa collaboration avec l’entreprise et établir une relation avec lui au cours de l’appel.

Vous pouvez être intéressé :

Toutefois, les recruteurs ne s’attendent pas à entendre un discours commercial parfait de votre part. S’ils vous engagent pour le poste, ils vous fourniront une excellente formation et vous aideront à bien démarrer dès le départ.

Mais ils doivent voir que vous comprenez au moins les nuances de base de la vente professionnelle, que vous n’avez pas peur de la tâche et que vous pouvez mener une conversation significative et pertinente avec quelqu’un au téléphone (ou en personne).

Quelques autres questions qui peuvent vous être posées lors de votre entretien d’embauche de chargé de clientèle

  • Comment décidez-vous si une affaire est rentable pour l’entreprise ?
  • Décrivez le plus grand échec de votre carrière professionnelle.
  • Préférez-vous recevoir un salaire fixe ou être rémunéré à la commission ?
  • Quelles sont vos attentes à l’égard des personnes du département marketing, ou du directeur/responsable de compte ?
  • Qu’est-ce que vous considérez comme essentiel pour réussir dans la vente, dans cette entreprise/ce secteur particulier ?
  • Imaginez que vous n’ayez rien vendu depuis trois semaines. La fin du mois approche, et vous allez manquer vos objectifs. Que ferez-vous ?
  • Essayez de me vendre ce bloc-notes (ou ce stylo, ou tout autre objet dans la pièce).
  • ….

Conclusion, bonnes réponses à toutes les questions

L’entretien pour un poste de chargé de clientèle fait partie des entretiens d’embauche difficiles. En général, vous serez en concurrence avec de nombreuses autres personnes (le titre du poste attire les candidatures) et vous devrez répondre à des questions situationnelles et comportementales délicates.

De plus, il se peut qu’ils fassent un jeu de rôle avec vous (vendez-moi ce stylo, ou ce bloc-notes, vendez-moi votre voiture) – une partie de l’entretien que la plupart des demandeurs d’emploi détestent et ne réussissent pas.

Si vous ne savez pas comment faire face aux questions et au jeu de rôle, ou si vous êtes anxieux avant le début de votre entretien, jetez un coup d’œil à l’eBook que j’ai écrit pour vous, le Guide de l’entretien des chargés de clientèle. Les réponses multiples et excellentes à toutes les questions difficiles que vous pourriez recevoir (y compris le jeu de rôle) vous aideront à vous détendre, à vous démarquer lors de votre entretien et à décrocher cet excellent poste à la fin.

Merci de l’avoir consulté, et bonne chance pour votre entretien !

Matthew Chulaw, votre coach personnel pour les entretiens

Vous pouvez également télécharger la liste des questions dans un document PDF d’une page, l’imprimer et le lire :

Ceci peut également vous intéresser :

  • Questions d’entretien de vente – Le poste de chargé de clientèle est avant tout un poste de vente. Apprenez à répondre à certaines questions d’entretien courantes pour tout poste dans le domaine de la vente.
  • Comment répondre aux questions d’entretien – Il ne s’agit pas seulement de ce que vous dites, mais aussi de la manière dont vous le dites dans un entretien. Un aperçu intéressant de votre présence en entretien, et une façon de faire bonne impression.
  • Conseils pour la négociation du salaire – Si tout se passe bien lors de votre entretien, vous parlerez d’argent à la fin de celui-ci. Apprenez à négocier le meilleur accord possible pour vous.
    Retour haut de page